IPS/Jobcoaching

A PROPOS DU MODELE IPS

Nouvelles dates de formation IPS sur Marseille

 

2, 3 et 4 octobre 2018

 

Vous pouvez vous inscrire en cliquant sur

 

ce lien

Émergence et développement du soutien à l’emploi : Individual Placement Support

 

Vers la fin des années 70, une nouvelle approche, le « soutien à l’emploi» (supported employment) se développe et vise à aider les personnes avec une déficience intellectuelle ou un handicap physique à intégrer le milieu du travail [Wehman, 1986]. Cette approche se fonde sur l’hypothèse selon laquelle il est possible pour une personne handicapée d’obtenir rapidement et de conserver un emploi en milieu ordinaire si on lui offre une aide individualisée et continue. Ainsi le soutien à l’emploi délaisse le paradigme « former puis placer » (train-place) pour lui substituer son opposé, « placer puis former » (place-train).

 

Reconnu dans la législation américaine, le soutien à l’emploi y est défini comme incluant les caractéristiques suivantes : les personnes sont payés, de préférence au salaire habituel, pour le type de travail effectué ; les personnes occupent un emploi régulier, en contact quotidien avec des employés non handicapés; et ils reçoivent un soutien continu après leur embauche. Le désir de favoriser la participation au marché du travail ordinaire des personnes atteintes de troubles mentaux graves, allié à l’influence du mouvement de soutien à l’emploi (SE) dans le domaine des handicaps physiques et du développement, suscite l’émergence indépendante de plusieurs programmes de type SE destinés aux personnes atteintes de troubles psychiques sévères au cours des années 80 [Drake, 1998].

 

Ces programmes partagent en général les caractéristiques suivantes, en plus de celles énumérées plus haut : peu de temps passé à l’évaluation de la personne ou à des activités de préparation, implication de la personne dans l’identification d’emplois potentiels ; soutien dans l’obtention des emplois ; et recherche d’emplois durables quoique des essais répétés sont considérés acceptables [Drake, 1998]. C’est dans ce contexte que se définit au cours des années 90, un modèle précis et standardisé de Soutien en Emploi pour les personnes atteintes de troubles psychiques sévères :

« Individual Placement and Support » (placement et soutien individuels), ou IPS [Drake, 1998 ; Becker et Drake, 1994].

 

 

Les principes d’IPS aujourd’hui :

 

  • Le programme vise l'emploi en milieu ordinaire
  • L’éligibilité est basée sur le choix de la personne, un programme IPS est ouvert à toutes les personnes qui désirent travailler, quelque soit la perception qu’ont les intervenants de leurs aptitudes à travailler,
  • La collaboration est partagée entre le professionnel et la personne, principe qui s’appuie sur le mouvement du rétablissement,
  • L’accompagnement est basé sur les choix et préférences de la personne, le type d’emploi recherché est défini selon l’information obtenue de la personne et de son entourage quant à ses capacités et ses intérêts. L’approche IPS se veut donc extrêmement individualisée,
  • L’équipe est étroitement coordonnée avec les équipes médicaux-sociales,
  • Une assistance personnalisée est accordée pour informer et comprendre les enjeux économiques reliés au choix de chaque personne,
  • La recherche d’emploi est rapide, la stratégie d'accompagnement consiste à commencer rapidement à aider les personnes à trouver un emploi en évitant le recours aux évaluations prolongées et aux étapes préparatoires,
  • Le développement d’un réseau d’employeurs est systématique,
  • Le soutien est individualisé et illimité dans le temps, un programme IPS continue d’offrir ses services de façon individualisée tant et aussi longtemps que la personne désire les recevoir.

 

Résultats de recherche

 

Depuis, cette méthode a été conceptualisée, modélisée, évaluée au travers d’études comparatives. Les études reconnaissent dans cette méthode d’accompagnement en emploi une efficacité certaine puisque plus de 60 % de personnes accompagnées trouvent un emploi en milieu ordinaire comparativement à d’autres méthodes. En Europe, le taux moyen d’emploi avec cette méthode est de 47 %

ACTUALITES ET INFORMATIONS

Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter.

Association à Marseille pour le Droit au Logement, à la Santé et à la Dignité des personnes fragilisées.

WORKING FIRST 13

9, rue des convalescents

13001

MARSEILLE

+33(0)6 03 03 13 81

wf13contact(@)gmail.com

Donne des renseignements pratiques sur l'assistance publique et les hôpitaux de la cité Phocéenne.

Copyright © Tous droits réservés